CeRNET > Textes en performance > Programme > Ioana Both

Textes en performance
Colloque international
Genève, 27-29 novembre 2003

Ioana Both, Université Babes-Bolyai de Cluj-Napoca (Roumanie)
Entre le bruit et l'oeuvre: lecture de quelques manuscrits illisibles

À partir de manuscrits d'un auteur roumain du 19e siècle (Mihai Eminescu, 1850-1889), il s'agira pour nous de réfléchir aux rapports entre la critique génétique actuelle et la performance, en tant que caractère irréductible de l'oeuvre littéraire. Performer ce corpus, ce sera premièrement constater l'échec de la plupart des exégètes d'Eminescu que les éditions critiques sur papier illisibilisent en en établissant le texte. Ce sera tout autant l'ouvrir à une véritable sémiosis: ces variations (avant-textes d'un poème en roumain, construit sur le modèle métrique de la strophe saphique en grec ancien) composent une oeuvre qui serait à lire uniquement selon les fluctuations de sa genèse. La théorie générale des formes fixes en littérature subviendra aux considérations sur l'illisibilité (du texte) comme résultant des tensions entre algorithmes poétiques incompatibles.

S'ensuivra la question sur les enjeux d'une génétique de la trace. Par le biais du concept de performance, notre analyse tendra à une redéfinition de la frontière entre bruit et texte.